Reviews

[Back to review index]
 

BibleWorks 6, Logiciel de concordance et d'étude biblique

Pierre de Martin de Viviés

Esprit & Vie
No. 125, April 2005, First Quarter, Page 30-3
[Click here for link]

Le célèbre logiciel biblique BibleWorks [1] en est désormais à sa sixième version majeure, et cette dernière mouture apporte son lot de nouveautés à un programme dont la richesse était déjà impressionnante.

Pour ceux qui n'auraient jamais eu l'occasion de tester une version antérieure, BibleWorks est un logiciel permettant de travailler sur le texte biblique, que ce soit à travers des traductions ou directement sur le texte grec ou sémitique. Les anglophones disposent d'une vingtaine de versions, dont certaines très récentes. Les francophones disposent quant à eux de grandes versions, comme la Bible de Jérusalem, la Traduction œcuménique de la Bible (TOB) ou encore la version de Louis Segond, très célèbre dans le monde de la Réforme. Bien d'autres traductions sont également fournies sur le CD, à commencer par la version latine de la Vulgate, le Targum araméen ou encore la version syriaque de la Peshitta. En dehors du texte biblique proprement dit, le logiciel fournit divers autres textes, dont les œuvres de Flavius Josèphe.

Dans le domaine des langues bibliques, BibleWorks est livré avec de très précieuses bases de données. L'utilisateur dispose ainsi du texte hébreu entièrement vocalisé et accentué (selon le texte de la BHS 4e éd.), du texte grec du Nouveau Testament (Nestlé Aland 27e éd.) et du texte des Septante y compris les variantes majeures de Théodotion ou de Symmaque. Toutes ces bases de données sont lemmatisées, c'est-à-dire que chaque mot est lié à sa racine de référence. Il devient donc très facile de sortir toutes les occurrences d'un terme, quelle que soit sa forme verbale. Les éditeurs du logiciel ont eu l'excellente idée de fusionner dans une même base le texte des Septante et celui du Nouveau Testament, ce qui permet de savoir quand un terme ou une forme verbale du Nouveau Testament est également utilisé dans le texte grec de l'Ancien. Les spécialistes apprécieront le haut degré d'analyse grammaticale (atteignant les formes les plus rares dans le texte biblique). Il est possible de rechercher une forme grammaticale donnée, et même la présence de tel ou tel accent dans le texte sémitique. Des recherches très complexes peuvent être élaborées, impliquant la présence de multiples conditions, au moyen d'un outil de formulation des questions très performant. Le plus impressionnant est la vitesse à laquelle ces requêtes complexes sont traitées pour peu que vous disposiez d'un ordinateur performant.

Si vous étudiez les langues bibliques, BibleWorks vous fournira une aide précieuse. Chaque mot est analysé grammaticalement, et il suffit de passer le curseur de la souris sur un terme pour que son analyse apparaisse dans une fenêtre dédiée. Un petit cours d'hébreu biblique est également fourni avec le logiciel. Si vous n'accédez pas aux langues bibliques, ne perdez pas espoir. En effet, certaines versions, dont la version française de Segond, sont livrées avec les « nombres de Strong ». Il s'agit d'une codification qui associe à chaque mot de la version un code numérique correspondant à la racine grecque ou hébraïque ainsi traduite. En cherchant, non pas des mots, mais des nombres de Strong, on peut trouver très rapidement toutes les occurrences d'un terme en grec ou en hébreu, même si on ne lit aucune de ces langues ! Un dictionnaire se charge même d'indiquer (en français si on le désire !) la définition et les possibles traductions de la racine. Hélas, seules les versions réformées sont dotées de ce système, si bien que les livres « deutérocanoniques » n'en bénéficient pas.

Plusieurs autres outils pratiques sont inclus dans le logiciel. Il est ainsi possible d'afficher le texte des Évangiles en présentation synoptique. Ceux qui s'intéressent à la critique textuelle disposeront de l'édition de Tischendorf avec tout son apparat critique. De multiples dictionnaires (dont certains de haute teneur scientifique) sont à tout moment disponibles pour explorer la signification d'un terme. De multiples listes de références croisées permettent de naviguer thématiquement. Des filtres permettent de mettre en évidence, grâce à des surlignages colorés, les différences entre diverses versions.

Si tout cela ne vous suffit pas, il existe des modules supplémentaires (payants) qui ajouteront d'autres composants à votre programme. À titre d'exemple, il existe un module présentant les textes de Qumrân avec leur analyse grammaticale détaillée. D'une manière générale, le logiciel se veut évolutif. Un outil de mise à jour permet de se connecter par Internet sur le serveur d'Hermeneutika et de télécharger automatiquement les mises à jour et corrections du programme.

Le logiciel se distingue également par ses fonctions d'importation et d'exportation. Il est facile, en quelques secondes, d'exporter tout ou partie d'une Bible dans le format de son choix. Il est également très facile d'interfacer le logiciel avec un traitement de texte. Si vous utilisez Word, il vous suffira d'une combinaison de touches pour obtenir l'apparition de la fenêtre de commande de BibleWorks dont les résultats seront directement importés dans le traitement de texte. Le programme est d'ailleurs livré avec de superbes polices de caractères, y compris une police de translittération pour l'hébreu.

Encore plus fort, le logiciel dispose maintenant d'un outil permettant de compiler au format BibleWorks toute version de la Bible que vous souhaiteriez lui ajouter ! Il faudra pour cela disposer de l'intégralité du texte et le préparer un peu pour l'importation, mais cela ne s'avère finalement pas trop difficile. Vous pourrez même incorporer à votre Bible « personnelle » toutes les notes que vous désirez, ainsi que les références croisées de votre choix.

La prise en main du logiciel peut se faire de multiples manières. De nombreuses vidéos de formation sont livrées sur un second CD et forment un tutorial très efficace. Il est possible de lancer le programme en mode « débutant », « avancé » et « expert », suivant les fonctionnalités que l'on désire effectivement utiliser. Un gros manuel détaille tout ce que peut faire le programme, et notamment la manière de le paramétrer. Car BibleWorks est éminemment paramétrable, à tel point que cela peut effrayer le novice confronté à des dizaines de cases à cocher pour valider telle ou telle fonction. Ces paramétrages sont cependant indispensables pour les utilisateurs francophones, car il faudra bien apprendre au logiciel à utiliser un clavier AZERTY ou à prendre en compte les abréviations usuelles des livres bibliques dans la langue de Molière. Tout cela est possible, mais il faut un peu consulter le mode d'emploi pour y parvenir. Et c'est là, bien sûr, qu'il faut mettre en garde le lecteur francophone : il s'agit d'un programme américain, c'est-à-dire… anglophone. Le logiciel, le mode d'emploi, les vidéos, les dictionnaires et autres bases de données sont en anglais. Un minimum de connaissance dans cette langue est nécessaire pour exploiter les richesses du programme.

Si vous pouvez franchir le barrage de la langue, alors n'hésitez pas à investir dans BibleWorks. L'investissement est double. Financier d'une part, car BibleWorks est un produit assez onéreux, quoique le taux de change dollar/euro le rende beaucoup plus abordable actuellement. Cela dit, quand on regarde ce qui est fourni avec le logiciel et le prix comparé des ouvrages qu'il faudrait réunir pour obtenir une telle somme d'informations, le coût paraît finalement assez modéré. L'autre investissement est celui du temps pour prendre en main le logiciel. Dans son mode « expert », il vous faudra compter plusieurs heures pour maîtriser cette extraordinaire machine à traiter le texte biblique. Il est d'ailleurs probable que vous n'utiliserez pas quotidiennement toutes les fonctions (comme l'outil de « diagramming » qui paraît assez énigmatique sous nos longitudes peu familières avec ce type de représentation).

Si vous ne lisez pas un mot d'anglais, de grec, d'hébreu ou d'araméen et si votre ambition se limite à rechercher des occurrences de termes dans une Bible francophone, d'autres logiciels meilleur marché pourront plus aisément combler votre attente. En revanche, BibleWorks se présente comme un logiciel « professionnel » et tout bibliste en fera son profit. Une fois qu'on l'a apprivoisé, il devient difficile de s'en passer tant il peut procurer de confort et de précision dans l'étude du texte biblique.

[1] Éditeur : Hermeneutika. Prix : 300 $ US (environ 230 € suivant le change). Système d'exploitation : Windows 95 à XP.

P. Pierre de Martin de Viviés : prêtre de la Compagnie de Saint-Sulpice, il est docteur en théologie et en histoire des religions. Il enseigne à l'Université catholique de Lyon (Le livre de Daniel). Il a publié Apocalypses et cosmologie du salut, Paris, Éd. du Cerf, coll. "Lectio divina", n° 191, 2002.

 

[Back to review index]

 
BibleWorks News
Want to review BibleWorks on your website?
Want to write a review for your website or blog?
  Click here...